Depuis le 05 février 2022, le président Macky SALL a été investi dans ses fonctions de Président en exercice de l’Union africaine (UA) à l’occasion du 35ème sommet ordinaire de la conférence des Chefs d’Etats et de gouvernement.

Durant son mandat les enjeux économiques, politiques, sécuritaires ainsi que sanitaires occuperont une place importante dans les relations internationales ; ce qui constitue des défis diplomatiques à relever.

En effet, l’année 2022 a été marquée par l’invasion russe en Ukraine. Cette guerre qui a débuté le 24 février 2022 a frappé l’économie mondiale déjà fragilisée par la pandémie de Covid-19. Il en est résulté une inflation généralisée à l’échelle mondiale.

Face à cette situation critique, l’Afrique, grâce au leadership éclairé du Président Macky SALL, a développé sa diplomatie pour jouer sa partition au concert des Nations pour un monde de paix et de développement durable.

Une visite contre la famine

En pleine guerre russo-ukrainienne, le 3 juin 2022, le Président en exercice de l’UA, S E M Macky SALL s’était rendu à Sotchi en Russie pour rencontrer le Président Vladimir POUTINE afin d’éviter à l’Afrique une éventuelle famine qui la guettait suite au blocage du blé et des engrais dans les silos des ports ukrainiens. Au sortir de cette rencontre le Président Macky SALL s’est dit « rassuré » sur les promesses du Président russe d’œuvre à la facilitation du transport des céréales en destination de l’Afrique. Ce qui constitue une victoire diplomatique qui sera matérialisée plus tard, le 22 juillet 2022, par la signature d’un accord sous l’égide de la Turquie et de l’ONU.

Un plaidoyer légitime

Parmi ses défis pour le continent africain, l’adhésion de l’UA au G20 constitue pour le Président Macky SALL une préoccupation majeure. Ainsi, au sommet du G20 à Bali en Indonésie tenu les 15 et 16 novembre 2022, le Président en exercice de l’UA, S E M Macky SALL avait plaidé qu’un siège permanent soit accordé à l’UA au sein du G20. La pertinence de cette adhésion se justifie par le fait que l’Afrique, vu la taille de sa population et son poids économique global, ne saurait être absente de l’instance où se discutent les questions relatives à la gouvernance économique mondiale. Cette candidature de l’UA pour adhérer au G20 a déjà obtenu le soutien de beaucoup de membres du Groupe (dont les États-Unis le Japon et la Turquie) et sera examinée au prochain sommet en 2023 en Inde.

Une coopération Etats-Unis-Afrique renforcée

En sa qualité de Président en exercice de l’UA, le Président Macky SALL a pris part, du 13 au 15 décembre 2022 au sommet Etats-Unis – Afrique pour porter la voix du continent. Son diagnostic des relations afro-américaines, suivi de propositions concrètes, était sans complaisance. A l’issue du sommet le pays de l’oncle Sam entend développer une nouvelle approche de coopération avec l’Afrique. Plusieurs fonds pour stimuler les opportunités et devant aboutir à un partenariat gagnant-gagnant, ont été annoncé par Washington : 2,5 milliards de dollars pour lutter contre l’insécurité alimentaire en Afrique ; 75 millions de dollars pour renforcer les institutions démocratiques et 100 millions de dollars en assistance sécuritaire.

  1. Ernest Ndigue NGOM

Doctorant en Diplomatie et Relations internationales

Email : ernestngom@gmail.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here