Amadou Diouldé Diallo alias Kounkandé, Ibrahima Niass dit «Sant Yalla » et Ibrahima Diamé seront fixés sur leur sort le 11 janvier 2023, date du délibéré. Ils répondaient hier, à la barre du Tribunal de grande instance de Thiès, des délits d’association de malfaiteurs, tentative d’escroquerie et escroquerie au préjudice de A. B. Ndiaye, un Sénégalais vivant aux Etats Unis. Le ministère public a requis deux ans de prison ferme contre les trois prévenus, après avoir requalifié la tentative d’escroquerie retenue contre Kounkandé en complicité de tentative d’escroquerie et écarté le délit d’association de malfaiteurs. Pendant ce temps, la défense a plaidé la relaxe pure et simple et à défaut la relaxe au bénéfice du doute. Les mis en cause sont citées dans une affaire de réalisation d’un portefeuille magique, pouvant permettre d’avoir 500.000 Fcfa par jour.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here