C’est Abdourahmane Diouf lui-même qui a fait l’annonce : le parti Awale a quitté la coalition Alternative pour une Assemblée de rupture (Aar Sénégal). Dans l’émission Grand Jury sur la Rfm, il a dit avoir démissionné officiellement de la coalition créée pour les besoins des élections législatives 2022 et qui a eu un représentant au parlement en la personne de Thierno Alassane Sall, leader de la République des valeurs.

Dr Diouf annonce, dans la foulée, sa candidature prochaine à l’élection présidentielle de 2024. Rendez-vous est donc donné à la presse le dimanche 30 octobre 2022, pour se prononcer amplement sur cette question.

« Il arrive que les choses aient une fin, en parlant de Aar qui est fini pour nous. Ça, je le dis clairement, c’est fini pour moi et pour Awalé. On n’est plus dans AAR, les députés ont été élus, ils ont pris place au niveau de l’Assemblée Nationale. Ils ont commencé à exercer, l’alternative est à l’Assemblée Nationale, il faut que cela s’exerce là-bas.   Nous reprenons le flambeau de Awalé, qui n’a jamais été laissé, nous regardons vers l’avenir, nous travaillons vers l’avenir », a notamment indiqué Dr Abdourahmane Diouf.

Il ajoute :« on y travaille depuis le 1er jour de création de Awale, qui va fêter son 1er anniversaire le dimanche 30 octobre 2022. On entre dans une vraie année de maturité. Awalé devrait pouvoir présenter un candidat à l’élection présidentielle. Et le dimanche 30 octobre, nous allons faire une déclaration à la presse »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here