Le ministre des Sports, Matar Bâ, s’est réjoui du sacre du Sénégal à la 29e édition des CAF Awards, jeudi, à Rabat (Maroc), estimant que l’année en cours a définitivement prouvé le leadership du pays dans le football africain.
« 2022 a fini de montrer à l’ensemble de l’Afrique et du monde que le Sénégal a définitivement pris sa place de leader pour le football africain », a-t-il dit, vendredi, lors du lancement des travaux de construction du stade régional de Kaffrine.
Le Sénégal a remporté, jeudi, lors de la cérémonie des CAF Awards, à Rabat, cinq des treize distinctions en jeu, dont celle de meilleur footballeur de l’année, revenue à son attaquant-vedette, Sadio Mané, et celle de meilleur entraineur, décernée à son sélectionneur, Aliou Cissé.
Le ministre des Sport a réitéré ses félicitations à l’endroit des récipiendaires sur son compte twitter.
Les travaux du stades régional de Kaffrine vont coûter 7,5 milliards de francs CFA et durer 24 mois.
« Aujourd’hui, nous lançons un nouveau type de stade, car les stades régionaux qu’on a déjà eu à construire sont différents dans la conception du stade régional de Kaffrine », a expliqué Matar Bâ, en présence des autorités locales et du vice président de la Fédération sénégalaise de football et maire de Kaffrine, Abdoulaye Saydou Sow, à qui il a aussi adressé ses féliciations.
Selon Matar Bâ, « ce stade de Kaffrine, qui portera le nom de feu Momar Talla Cissé (ancien ministre), disposera de toutes les commodités nécessaires pour accompagner le développement du football, de l’athlétisme et des autres disciplines ».
Il a en outre répondu favorablement aux maires de Kahi (Aliou Diané) et de Kaffrine (Abdoulaye Saydou Sow), pour que le stade de la commune de Kahi dispose d’une grille de protection et que celui de Diamagadio puisse être doté de tribunes.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here