Le leader de Pastef va devoir laisser tomber le dossier dit des 94 milliards FCFA, même si ce sera à contrecœur. La justice pense qu’il n’y a pas de raison de donner suite à cette affaire. Hier, la Chambre d’accusation de la Cour d’appel de Dakar qui a été saisie par les avocats de Ousmane Sonko a confirmé l‘ordonnance de refus d’ouvrir une information judiciaire dans l’affaire dite des 94 milliards FCFA. Elle s’inscrit dans la même logique que le juge en première instance. Le leader de Pastef avait saisi le parquet d’une plainte avec constitution de partie civile. Dans sa plainte, il visait Mamadou Mamour Diallo alors conservateur des Domaines de Rufisque, Meïssa Ndiaye et Seydou Sarr dit Tahirou Sarr pour escroquerie portant sur les deniers publics, faux, usage de faux et concussion. Mais, le parquet et le juge en première instance avaient estimé qu’il n’y avait pas à agir dans cette affaire. D’où la saisine de la Chambre d’accusation de la Cour d’appel de Dakar par ses avocats.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here