Le tribunal correctionnel a rendu son verdict dans l’affaire de diffamation opposant le juge Souleymane Téliko à Madiambal Diagne. Le patron d’Avenir communication a été reconnu coupable avant d’être condamné à trois mois de prison ferme. Madiambal Diagne devra aussi verser 5 millions de Fcfa au juge en plus de publier, à ses frais, la décision dans les journaux de la place. Ce, sous astreinte de 100.000 Fcfa par jour de retard. Le tribunal l’a aussi condamné à payer une amende de 600.000 Fcfa.
Joint au téléphone par Libération online, Madiambal Diagne parle de décision « injuste ». »C’est une décision prise en fonction de considérations extrajudiciaires. J’ai apporté toutes les preuves de mes affirmations devant le tribunal. Cette décision est injuste et nous allons faire appel. Par ailleurs, j’ai demandé moi-même l’autorisation de poursuivre Souleymane Téliko et j’espère qu’elle me sera donnée ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here