C’est aujourd’hui que les éléments du commissariat de Wakhinane Nimzatt doivent déférer au parquet A. Sy qui a tué le jeune menuisier Papa Diakhaby et le propriétaire de l’arme à feu D. Ndao.

Du face à face entre M. Ndao et les enquêteurs, il est ressorti qu’il ne détenait pas d’autorisation de port d’arme. Et il a acquis le pistolet en question des mains d’un expatrié qui la lui aurait vendue à 125 000 francs Cfa, selon la Rfm. Il est actuellement placé en garde à vue avec le meurtrier présumé de Papa Diakhaby.

Aussi, l’Observateur informe que D. Ndao a avoué aux enquêteurs qu’il a acquis  le pistolet automatique de marque Taurus et acheté des munitions de calibre 22 parce  qu’il est agent guichetier à la Poste. Et qu’à ce titre, il lui arrive souvent de transporter de fortes sommes d’argent dans son véhicule.

D. Ndao explique qu’il avait armé le pistolet au moment de se rendre à l’aéroport International Blaise Diagne (Aibd) pour accompagner un parent. Sur le chemin du retour, il reconnaît avoir oublié de désarmer le pistolet qu’il a juste choisi de ranger dans l’étui pour ensuite le dissimuler sous le siège-passager avant.

 

A. Sy et le propriétaire du pistolet, D. Ndao attendent d’être déférés au parquet ce jeudi. A. Sy risque d’être poursuivi pour homicide involontaire par arme à feu et le second pour détention d’arme à feu sans autorisation administrative, négligence et mise en danger de la vie d’autrui.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here