C’est ce lundi 13 janvier 2020, à 13h 30, que Lamine Diack sera jugé au tribunal de Paris avec son fils et quatre acteurs présumés d’un système de corruption voué à protéger des athlètes russes dopés.

Selon Libération, l’IAAF, rebaptisée World Athletics et présidée par Sebastian Coe, réclame 24,6 millions d’euros, soit plus de 16 milliards?Fcfa, à Diack père et Cie, sur un préjudice estimé à 41 millions d’euros, soit plus de 26 milliards Fcfa.

Lamine Diack est aussi jugé pour avoir permis à son fils de s’approprier d’importantes sommes dans les négociations avec les sponsors, en imposant ses sociétés comme intermédiaires, ou via des commissions exorbitantes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here