Au Nigeria, le président nigérian, Muhammadu Buhari, a précisé que le gouvernement « reste aux côtés de celles (les étudiantes de Dapchi) qui ont été enlevées », dans une déclaration lors de la visite, à la présidence, d’une délégation d’anciens otages de Boko Haram. Cette déclaration du président nigérian intervient une semaine après la disparition de 110 élèves, à la suite de l’attaque de leur école, dans le nord-est du pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here