Le coordonnateur de «Nemeku Tour» Ousmane Sonko est toujours entre les mains de la police depuis hier. Membre du cabinet du leader de Pastef, Fadilou Keïta a bénéficié encore hier, d’un retour de parquet. Le responsable de Pastef a été entendu la semaine passée par la police pour sa publication sur sa page facebook sur la disparition du gendarme Didier Badji. Il a été convoqué à nouveau mercredi et déféré au parquet. Poursuivi pour diffusion de fausses nouvelles, Fadilou Keita sera à nouveau présenté au procureur de la République qui va sceller son sort. «Je dis qu’ils ont été enlevés…Qui connaît Didier sait qu’il n’est pas un poltron et la mort, il n’en a pas peur… il préfèrera mourir que d’être maltraité ou accepter d’être accusé de ces balivernes qui ont montré tout le mal qui gangrène la gendarmerie… », avait-il écrit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here