La seconde audition du gynécologue Dr Alfousseyni Gaye par le juge d’instruction Maham Diallo le 21 novembre 2022 a révélé une information explosive démontrant sans l’objet d’un doute, l’implication de Mamour Diallo comme acteur principal du complot.
Le gynécologue a déclaré:
« Par rapport au certificat médical, le 03 février 2021 dans la matinée, j’ai reçu des appels persistants de Maître So et de Mamour Diallo et tous leurs appels tournaient autour du fait de savoir si j’avais dressé un certificat médical et quel en était le contenu.
Je leur avais répondu invariablement que j’attendais la réquisition des officiers de police ».
Il est désormais clair et évident que le beau-frère de Mamour Diallo a bien sollicité le gynécologue quelques jours avant la commission du supposé viol et que Mamour Diallo s’est impliqué dès le lendemain de celui-ci.
Le Juge Maham Diallo est désormais dos au mûr: il ne peut plus refuser la demande des avocats de Ousmane Sonko d’auditionner Mamour Diallo dont l’implication dès le début de l’affaire est corroborée désormais par le Gynécologue et les appels téléphoniques à ce dernier.
Le puzzle du complot est entrain de se reconstituer à la vitesse supersonique: Mc Niass, Maître Dior Diagne, le Capitaine Touré et tous les autres protagonistes vont passer chez le juge d’instruction après le confrontation.
Le juge d’instruction qui doit instruire à charge et à décharge commettra une forfaiture s’il ne déférait pas à la requête des avocats de Sonko.
L’étau se resserre autour des comploteurs; c’est la raison pour laquelle Macky Sall a nommé tous azimuts Mamour Diallo et Serigne Bassirou Gueye à l’Ofnac pour leur témoigner de son appui.
Le non-lieu que le juge sera obligé de délivrer après les auditions risquent de rendre la suite de la présidence de Macky Sall incertaine.
Amadou Ba (Pastef)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here