Des histoires en dessous de la ceinture, la mairie de la Médina en a connues. On se le rappelle, il y a quelques années, une vidéo d’un membre du bureau municipal de cette localité s’adonnant avec une visiteuse à des jeux dignes du Kama sutra avait affolé la Toile. Il y a quelques mois, un autre membre du cabinet municipal était accusé d’adultère et avait eu un petit accident en essayant de fuir le courroux du maire cocu. Des histoires qui ont probablement inspiré les dames Anna Diallo et Ndèye Fatou Ndiaye qui l’ont claquée grave sur un groupe WhatsApp dénommé « Kaay maa deylaa ». Ces dames ont ainsi porté de graves accusations à l’encontre de l’édile de la ville lui-même et non moins député Bamba Fall. Lequel a porté plainte le 23 septembre dernier à la Division spéciale de la Cybersécurité pour diffamation et mise en danger de la vie d’autrui via les réseaux informatiques. Il est reproché à la première nommée d’avoir soutenu dans ledit groupe WhatsApp que le député-maire de Médina a engrossé des membres de son cabinet et forniqué avec des femmes mariées dans la commune. La seconde dame mise en cause dans la plainte se chargeant de partager outrageusement les vocaux sur les réseaux sociaux. Bien évidemment, l’administratrice de ce groupe coquin a donné les identités des présumées auteures pour se soustraire des rigueurs de la loi. Aux dernières nouvelles, Bamba Fall aurait rédigé une lettre de désistement, ce qui devrait permettre aux dames kafteuses de recouvrer la liberté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here