L’administrateur du parti Pastef demande aux militants de se tenir prêts pour le grand combat. «Nous devons être prêts à tout faire pour imposer la candidature de Ousmane Sonko à la Présidentielle de 2024, car toutes les initiatives déployées actuellement, c’est pour l’empêcher.» Ces propos ont été tenus ce week-end à Thiès par Birame Soulèye Diop, administrateur du parti Pastef, par ailleurs, président du groupe parlementaire de Yewwi Askan wi (Yaw) à l’Assemblée Nationale. C’était lors de l’installation de la cellule du parti à Grand-Thiès, une zone qui a constitué pendant une quinzaine d’années la chasse gardée de Rewmi et de son leader Idrissa Seck. «Pourtant, rien ne peut justifier une interdiction de sa candidature. Pour dérouler ses stratégies d’interdiction de cette candidature, que le pouvoir sache qu’il passera sur énormément de cadavres. Ils ont jusqu’ici tout fait pour lui barrer la route, mais en oubliant que c’est Dieu qui trace le destin de Ses créatures » a-til averti. A l’en croire, ce projet appartient à tout le monde et malgré les grands combats menés depuis 2014, les sacrifices ne sont pas pour autant terminés, d’autant plus que les plus grands combats seront menés dans les 16 mois à venir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here