Après le match nul (1-1) du Hertha Berlin sur la pelouse de Mayence, la septième journée de Bundesliga se poursuivait, ce samedi, avec quatre rencontres programmées à 15h30. À la WWK Arena, le Bayern Munich, troisième du championnat au coup d’envoi, croisait le fer avec Augsbourg, quatorzième. Malmenés par les locaux, les hommes de Julian Nagelsmann manquaient, par ailleurs, de réalisme offensif pour faire la différence au cours du premier acte (un seul tir cadré sur dix tentatives). Tenu en échec à la pause, le Rekordmeister craquait finalement au retour des vestiaires. Opportuniste, Berisha profitait d’une remise de Iago pour tromper Neuer d’un plat du pied droit (1-0, 59e). Piqués à vif, les Munichois tentaient de réagir mais tombaient sur un impérial Gikiewicz (55e, 61e). Finalement, le score ne bougeait plus et le Bayern concédait sa première défaite de la saison. Avec ce revers, les Munichois chutent au pied du podium. Augsbourg est onzième. Dans les autres rencontres, le Borussia Dortmund, cinquième, accueillait Schalke, treizième avec six petites unités. Au Signal Iduna Park, les hommes d’Edin Terzic dominaient outrageusement les 45 premières minutes mais tombaient sur un excellent Schwolow, décisif sur sa ligne de but (10e, 33e, 45e). Malgré la sortie sur blessure de leur capitaine, Marco Reus, les Marsupiaux poursuivaient sur leur lancée au retour des vestiaires mais ni Malen, ni Bellingham, ni Meunier ne parvenaient à tromper la vigilance du dernier rempart des Mineurs. Il fallait alors attendre les dix dernières minutes de cette partie pour voir les locaux récompensés de leurs efforts.

Sur un centre millimétré de Wolf, Moukoko ajustait parfaitement sa tête et donnait l’avantage aux siens (1-0, 79e). Grâce à cette victoire, Dortmund prend provisoirement la tête de Bundesliga. Schalke 04 chute à la quatorzième place. En grande difficulté depuis la reprise du championnat allemand, le Bayer Leverkusen, tombeur de l’Atlético de Madrid en milieu de semaine, recevait, de son côté, le Werder Brême, neuvième au coup d’envoi. Globalement dominateurs dans cette rencontre, les coéquipiers de Moussa Diaby, grand perdant de la dernière liste de Didier Deschamps, butaient pourtant sur la défense des visiteurs. Il fallait finalement attendre l’heure de jeu pour voir Demirbay, d’une belle frappe, donner l’avantage aux siens (1-0, 57e). Dans le dernier quart d’heure, Veljkovic remettait, malgré tout, les deux formations à égalité. Un nul qui n’arrange personne. Leverkusen est quinzième. Le Werder pointe désormais en dixième position. Enfin, sur la pelouse de la Mercedes-Benz Arena, l’Eintracht Francfort, vainqueur de l’Olympique de Marseille mardi soir, a confirmé face au VfB Stuttgart (3-1). Sebastian Rode, buteur d’entrée de jeu, Daichi Kamada, après la pause, et Jakic, dans les derniers instants, permettent ainsi aux Aigles de remonter à la sixième place. Stuttgart est 16ème.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here