Transféré de Naples à Chelsea cet été pour 40 millions d’euros, Kalidou Koulibaly pensait initialement prendre une autre direction. En effet, le défenseur central se voyait rejoindre le FC Barcelone, comme l’a raconté le président napolitain Aurelio De Laurentiis sur les ondes Kiss Kiss Radio.

«J’ai laissé partir Koulibaly parce qu’il m’a dit ‘Président, j’ai quelques années devant moi. Laisse-moi partir, je veux y aller’», a d’abord expliqué l’Italien, qui a donné son feu vert, mais pas pour un transfert en Catalogne. «Non, je ne peux te vendre à Barcelone car ils n’ont pas l’argent pour te payer. Ils sont en difficulté», a ainsi répondu le Transalpin. C’est là que Chelsea est entré en piste.

«Chelsea est arrivé et on ne pouvait pas dire non. On n’a pas pu le faire car un personnage comme Koulibaly, malgré le fait qu’il ait insisté, voulait tenter une autre expérience dans un club prestigieux, dans un championnat qui est peut-être le meilleur du monde. Tu dois être reconnaissant», a conclu De Laurentiis.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here