Après les fortes précipitations de ce mardi 19 juillet 2022, un pan du minaret de la grande mosquée de Cité Senghor, un quartier de la commune Thiès-Est, s’est affaissé sur un groupe d’enfants, des talibés qui étaient en train d’apprendre le Saint Coran. Bilan : 2 morts et une dizaine de blessés graves. C’est le maître coranique, Habib Sougou, et sa fille qu’il tentait de sauver, qui ont rendu l’âme sur le coup, bien avant même l’arrivée des secours. Alertés, les éléments de la caserne des sapeurs-pompiers de Thiès devaient, avec un léger retard, rappliquer sur les lieux du drame. Selon la capitaine Ibra khoudia Mar des soldats du feu, « nos éléments ont secouru des blessés graves et légers, toutefois, le maître coranique et sa fille, qui n’ont pas eu la chance d’être secourus par nos services, ont succombé à leurs blessures avant notre arrivée sur les lieux ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here