Le rappeur Daddy Bibson a relevé la tendance de nombreux rappeurs sénégalais à délaisser le hip-hop pour devenir des activistes, en même temps qu’il annonce la reconstitution de Rap’adio, un célèbre groupe de rap dont il était membre.
« Je pense qu’il y a plus d’activistes que de rappeurs maintenant. Et c’est cela qui a contribué à davantage tuer le rap au Sénégal. Le hip-hop n’existe plus parce que tout le monde est devenu activiste », a soutenu Bibson, qui était membre du défunt groupe de rap Rap’adio.
« Jadis, notre engagement se faisait à travers nos textes (…) Non seulement nous servions de notre art pour dénoncer ce qu’il y avait à dénoncer, mais on continuait à mener nos autres activités sans pour autant nuire à notre carrière », a-t-il souligné dans une interview publiée jeudi par Le Quotidien.
Daddy Bibson annonce par ailleurs que les membres du groupe Rap’adio, aujourd’hui dissous, sont en train de travailler à sa reconstitution.
« Nous sommes en train de travailler pour faire renaître Rap’adio sous une nouvelle dénomination, Rap’adio New Generation. Ça fait deux à trois ans qu’on y travaille. Je pense que ’Rap’adio après 20 ans’ sera le titre de l’album qui va sortir sous peu de temps. On est en train de réaliser avec des jeunes rappeurs, qui sont talentueux », a-t-il dit.
L’initiative consiste à faire reprendre des chansons de Rap’adio par les jeunes rappeurs qui y sont associés, a-t-il expliqué, précisant qu’il s’agit de Nara Pee, d’Ada Knibal, de Julio l’Absolu et de Gun Mor.
« Les gens sont nostalgiques de ce groupe et ne cessent de nous demander quand nous allons le relancer », a déclaré Daddy Bibson, se souvenant que « Rap’adio était un groupe engagé politiquement, socialement et spirituellement ».
L’ancien membre de ce célèbre groupe de la fin des années 90 et des années 2000 dit préparer un album intitulé ‘ »Zion Play List ». Il s’agit de musique spirituelle, a-t-il précisé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here