Dans son réquisitoire introductif, dans le cadre de l’affaire de la «Force spéciale», le procureur de la République avait requis le mandat de dépôt contre les membres de la bande arrêtés, ainsi que le mandat d’arrêt pour huit autres personnes qui seraient liées au dossier.

Le juge du deuxième cabinet, chargé du dossier, avait suivi le chef du parquet. Il avait placé sous mandat de dépôt dix membres de la «Force spéciale», dont Pape Mamadou Seck, qui s’est évadé du pavillon spécial de l’hôpital Le Dantec, et émis huit mandats d’arrêt.

Hier, mardi, l’une des huit personnes visées par les mandats d’arrêt est tombée. Il s’agit de Amy Dia dite Nadine. Cette dernière est une militante de Pastef. Elle est la coordinatrice adjointe du parti à Sahm Notaire.

Libération, qui rapporte son arrestation dans son édition du jour, précise que Nadine a été cueillie chez elle et conduite au commissariat central. Le journal ajoute qu’elle sera présentée ce mercredi au magistrat.

Les autres personnes visées par les mandats d’arrêt sont Aliou dit Dounkhaf, Ousmane Diouf, Yaya Cissé, Khadim Ndiaye, Babacar Ba, Ousseynou Seck alias Akhenaton et Max Killuminati. Ces deux derniers sont localisés en Europe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here