Le Président du Groupe de la banque mondiale a dû se résigner à arrêter son discours. Une coupure d’électricité a plongé la grande salle de l’hôtel King Fahd Palace, qui abrite le sommet IDA pour l’Afrique. Ministres, chefs d’Etat, hauts responsables du Fmi ou de la banque mondiale, tous étaient plongés dans le noir. Ce qui a hautement gêné le président Macky Sall qui a réclamé des sanctions, lors de son discours.

«Je voudrais avant toute chose dire que cette coupure est un signe de contreperformance. Qui n’est pas acceptable par rapport à nos volontés d’émergence. Et quelque part il y a quelqu’un qui n’a pas fait son travail. Et en Afrique on n’a pas la culture de la sanction. Je trouve que cette action doit être sanctionnée. Parce qu’on ne peut pas avoir une rencontre aussi importante, et que les responsables de l’hôtel acceptent des situations pareilles.

En réalité j’ai mis un centre moderne à Diamniadio, mais les besoins de fête la Tabaski et le mouvement de migration vers l’intérieur du pays fait que les routes sont chargées et nous avons voulu maintenir nos hôtes ici à Dakar. Mais je pense que le protocole doit régler de façon définitive ce genre d’incident qui n’est pas tolérable. Si on veut avancer il faut aussi sanctionner ce genre d’actions, quand ça ne marche pas.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here