Son soutien à Aminata Tall, qui estime entre autres, que « la démocratie a reculé » sous Macky Sall et qu’il ne peut y avoir d’élections législatives dans ces conditions, lui a valu une avalanche d’attaques de la part du pouvoir. Mais certains seraient allés plus loin, selon Mankeur Ndiaye.

« Depuis hier (mardi), j’enregistre des injures et des menaces de sévices physiques et de mort. Je prends à témoin l’opinion nationale et internationale. Je n’ai offensé personne. Je n’ai dit du mal de personne. Je continuerai de plaider pour le dialogue politique et des élections inclusives », a tweeté l’ancien ministre des Affaires étrangères et non moins ancien chef de la Mission des Nations unies en Centrafrique. La veille, Mankeur Ndiaye avait écrit : « Je viens de suivre la déclaration de ma sœur femme d’Etat, Aminata Tall sur le processus électoral au Sénégal. Je salue sa lucidité et son courage politique et lui dis tout mon soutien. Travaillons pour les consensus pour la paix civile et des élections inclusives ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here