La coalition de l’opposition Yewwi askan wi a exigé, lundi, la libération de ses responsables et militants arrêtés, vendredi, lors des manifestations à Dakar et Ziguinchor.

En conférence de presse, Khalifa Sall, Ousmane Sonko, Habib Sy, entre autres, ont exigé la libération de Déthié Fall, Mame Diarra Fam, Ahmed Aïdara et des autres personnes arrêtées à Dakar et Ziguinchor lors de ces manifestations réprimées par les forces de l’ordre.

Pour Khalifa Sall, cette manifestation a été « un succès ». « Il est indéniable qu’on a manifesté », vendredi, en dépit du bouclage de la Place de la Nation par les forces de l’ordre, a-t-il dit, dénonçant « la violation de la loi en interdisant la liberté de marches ».

Ils ont rendu hommage aux personnes tuées et promis d’apporter leur assistance à leurs familles.

Yewwi askan wi compte organiser « une grande manifestation », le 29 juin, dans divers endroits à travers le pays, a annoncé le leader de Pastef, Ousmane Sonko.

Il a annoncé un plan d’actions incluant des ’’manifestations spontanées’’ et un ’’concert de casseroles et de Klaxons’’ de 5 minutes à partir de ce mercredi, tous les soirs. ’’Nous ne sommes pas des irresponsables. Nous aimons ce pays’’, a-t-il déclaré.

Des affrontements ont éclaté, vendredi, entre les forces de l’ordre et les militants de la coalition de l’opposition Yewwi askan wi, faisant trois morts à Dakar (01), Bignona (01) et Ziguinchor (01).

Les échauffourées ont fait plusieurs blessés, tandis que des leaders de YAW se sont fait arrêter et d’autres notamment Ousmane Sonko et Barthélémy Dias ont été confinés à domicile par les forces de l’ordre.

L’activiste Guy Marius Sagna est en garde à vue à Ziguinchor depuis vendredi.

Les rassemblements ont été interdits par les autorités pour, entre autres, ’’menaces de troubles à l’ordre public’’.

Après avoir mobilisé du monde le 8 juin à la Place de la Nation, la coalition de l’opposition Yewwi askan wi avait prévu de manifester à nouveau pour protester contre le rejet de sa liste de candidats à la proportionnelle des élections législatives du 31 juillet.

Les députés Déthié Fall et Mame Diarra Fam, le maire de Guédiawaye Ahmed Aïdara ont été arrêtés et pourraient être déférés au parquet ce lundi, selon la presse quotidienne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here