Initialement prévue à Dakar Arena et interdite à cause de article L.61 qui proscrit toute propagande « déguisée » dans les 30 jours précédant l’ouverture de la campagne électorale, la cérémonie de «Sargal» des Moustarchidines dédiée à leur guide moral Serigne Moustapha Sy a finalement eu lieu ce samedi à Tivaouane. Une occasion saisie par le guide religieux pour solder encore ses comptes avec Abdou Diouf. Selon lui, c’est l’ancien président de la République du Sénégal qui souffle à l’oreille de Macky Sall et est derrière les décisions que prend le successeur d’Abdoulaye Wade. D’où l’interdiction de leur manifestation. Devant une forte délégation de Yewwi Askan Wi, venue prendre part à la rencontre, Serigne Moustapha Sy a dit que c’est Abdou Diouf qui dicte à Macky Sall ce qu’il est en train de faire. Il a précisé que son père lui avait dit de faire attention à Abdou Diouf. Que ce dernier fera tout ce qu’il peut pour se venger de lui.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here