Offense au chef de l’Etat, prévue par l’article 80 de la constitution, et diffusion de fausses nouvelles et diffamation. Tels sont les délits retenus pour le moment contre le député de l’opposition Cheikh Abdou Mbacké Bara Doly, placé en garde-à-vue, ce jeudi, à la Division spéciale de cybersécurité (Dsc). Selon plusieurs journaux de ce jour, il est reproché au marabout et homme politique d’avoir tenu, lors du rassemblement de la coalition Yewwi Askan Wi de ce mercredi 8 juin des propos jugés malveillants à l’encontre du président de la République, Macky Sall.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here