L’archevêque de Dakar, Monseigneur Benjamin Ndiaye, a lancé, lundi, à Popenguine (ouest), un appel à la protection de la ‘’vie humaine’’ pour éradiquer les cas d’agression et de meurtre.
‘’Nous assurons les familles endeuillées de notre compassion et de nos prières, tout en lançant un appel à (…) tous, cet appel fervent à protéger et à promouvoir la vie humaine. Devant la recrudescence de la violence (…), nous rappelons que notre vie dépend de Dieu’’, a-t-il déclaré.
Le guide religieux intervenait à la cérémonie officielle de la 134e édition du pèlerinage marial de Popenguine en présence du ministre de l’Intérieur, Antoine Diome, d’autres personnalités et de fidèles catholiques.
L’archevêque de Dakar a fait allusion aux nombreux cas d’agression et de meurtre survenus récemment dans le pays, ainsi qu’aux incidents à l’origine de la mort de plusieurs personnes dans les hôpitaux.
Grâce au ‘’vivre ensemble’’ dont ils ont fait preuve en janvier et février derniers, les Sénégalais ont remporté la Coupe d’Afrique des nations de football, a dit Monseigneur Benjamin Ndiaye, invitant ses compatriotes à continuer sur la même lancée dans d’autres domaines.
‘’Nous pouvons en faire davantage l’expérience dans bien d’autres domaines, dans les bons moments comme devant les difficultés (…) pour mieux répondre aux nombreux défis de notre nation’’, a-t-il affirmé.
L’archevêque de Dakar a remercié le ministre de l’Intérieur pour les mesures prises par les démembrements de l’Etat en vue du bon déroulement des événements organisés par la communauté catholique.
Il s’est réjoui de la contribution de l’Etat à la rénovation de la basilique Notre-Dame-de-la-Délivrande de Popenguine et de la cathédrale saint Antoine de Padoue de Ziguinchor (sud).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here