Le ministre des Forces armées, Me Sidiki Kaba, a procédé, jeudi, à l’inauguration de deux nouvelles brigades de gendarmerie de proximité à Khossanto et Fongolimbi, dans la région de Kédougou. 
Les cérémonies se sont déroulées en présence du Haut commandant de la Gendarmerie nationale, du président du Tribunal de grande instance de Kédougou, entre autres autorités.
L’implantation de ces nouvelles brigades à Khossanto et Fongolimbi comble un vide sécuritaire et satisfait une vieille doléance des populations, a souligné le ministre.

’’La gendarmerie nationale poursuit résolument la densification du maillage territorial par l’implantation de nouvelles unités de gendarmerie conformément aux hautes orientations du Président de la République, chef suprême des Armées’’, a t-il déclaré.

Selon lui, ’’il faut bien se rendre à l’évidence que les défis sécuritaires sont nombreux dans la région de Kédougou et commandent une réponse appropriée’’.
En effet, ’’la criminalité transfrontalière organisée et multiforme, qui se manifeste par les trafics illicites de toutes sortes et les atteintes aux personnes et aux biens, est devenue une de nos préoccupations quotidiennes’’.
’’Elle devient de plus en plus difficile à contrôler, dans un contexte de forte pression migratoire favorisée par la libre circulation des personnes et des biens dans notre espace communautaire’’, a souligné le ministre.
A cela ’’s’ajoutent la porosité des frontières, l’impraticabilité des routes et la faible couverture du réseau téléphonique qui favorisent l’insécurité’’.
Le ministre a indiqué que l’’édification de la nouvelle brigade territoriale de Fongolimbi lui ’’donne aussi l’occasion de souligner l’importance du grand chantier de rénovation et construction de cantonnements militaires dans la région de Kédougou’’.
’’La création prochaine des compagnies de gendarmerie territoriale de Salémata et de Saraya, d’une brigade de recherches, d’une brigade routière à Saraya et, à moyen terme, l’érection d’une légion de gendarmerie à Kédougou montrent à quel point la sécurisation de cette partie du territoire national est une priorité du président de la République’’, a t-il dit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here