Les fautes et manquements de nos gouvernants se succèdent et se ressemblent.
Nos Gouvernants ne sont jamais responsables.
Quels que soient les manquements, ils trouvent toujours le moyen d’absoudre leurs fautes.
La responsabilité est toujours totalement et complètement évacuée.
Dans un État de droit, la justice doit remonter toute la chaîne de responsabilité.
Le Président de la République refuse de nommer un premier Ministre, alors qu’il est juridiquement contraint.
La nomination du Docteur Khemess Ngom est illégal. L’acte de nomination du nouveau ministre de la santé doit être consigné par un premier Ministre.
Le fonctionnement défectueux des services publics hospitaliers engage au premier chef et en premier lieu la responsabilité des gouvernants.
Pr Ngouda Mboup 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here