Le trafic présumé de passeports diplomatiques qui secoue la République doit, parallèlement à la procédure judiciaire, conduire à une enquête administrative pour situer les responsabilités et les carences administratives dans la procédure de délivrance du document.
L’invocation de la séparation des pouvoirs par la ministre des affaires étrangères est juste une stratégie politicienne.
Il y a trois types d’enquêtes : l’enquête administrative, l’enquête parlementaire et l’enquête judiciaire.
Plutôt que de confondre à dessein procédure administrative et procédure judiciaire, la ministre des affaires étrangères n’a qu’à diligenter une enquête administrative interne au sein de son ministère. Il y va de la crédibilité de l’Etat.
Ngouda Mboup

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here