Le Parquet tient très au sérieux le dossier Kilifeu et Simon : il a ouvert une information judiciaire pour élucider le dossier de trafic présumé de visas dans lequel sont cités les deux rappeurs. Il a confié le dossier au juge d’instruction du deuxième cabinet près le Tribunal régional de Grande instance de Dakar. Après avoir fait l’objet d’un retour de parquet lundi et mardi, les deux hommes feront face aujourd’hui au magistrat-instructeur, qui n’a pas souhaité les entendre hier, le temps de s’imprégner davantage du dossier. Seront-ils mis sous contrôle judiciaire ? Probablement non ! Ils risqueraient un mandat de dépôt.

C’est un nouveau volet de cette affaire, qui touche deux identités remarquables du mouvement Y’en a marre, le rappeur Kilifeu, s’étant lavé à grande eau à travers une déclaration publiée sur sa page facebook.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here