La Chambre criminelle du Tribunal de grande instance de Louga a condamné, lundi, un maître coranique à 5 ans de prison ferme pour coups et blessures ayant entrainé la mort de son talibé, mineur au moment des faits. Il devra payer la somme de 10 millions de dommage et intérêts.

 Le jeune talibé, pensionnaire de l’école coranique « Tanta Soxna Mbayang Cissé », est décédé le 20 février 2020 à l’hôpital des suites de blessures dont seraient responsable son maître coranique. Sur demande de ses parents, le corps avait été acheminé à Dakar pour les besoins de l’autopsie.

Le résultat avait conclu à un traumatisme crânien sans fractures avec hémorragie causée par un objet contondant. Lors de son procès l’accusé a continué à nier les faits. Le procureur de la République a requis une peine cinq ans de travaux forcés alors que les avocats de la défense ont plaidé l’acquittement de leur client qui selon eux, n’est pas responsable du décès de l’enfant. La Chambre criminelle du Tribunal de grande instance l’a finalement condamné à cinq de travaux forcés et à payer 10 millions francs CFA.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here