Les deux internationaux sénégalais du Paris Saint-Germain Idrissa Gana Guèye et Abdou Diallo, sont crédités d’une bonne performance lors de la victoire de leur club contre l’Olympique de Lyon dimanche en championnat, un rayonnement bienvenu alors que les Lions entament lundi leur stage en perspective des deux derniers matchs comptant pour les éliminatoires de la CAN 2022.
Gana Guèye, noté 7 sur 10 par L’Equipe, « a réussi sa meilleure soirée en Ligue 1 depuis qu’il a signé à Paris en fin juillet 2019 », écrit le quotidien sportif français dans son édition de lundi.
« Agressif dans le pressing, l’ancien Lillois a récupéré beaucoup de ballons (6) et n’a pas hésité à se projeter à l’image de cette frappe non cadrée en début de seconde période ».
« Disponible, actif, déterminé, le Sénégalais a affiché un énorme volume de jeu et rayonné comme rarement au milieu », souligne le quotidien spécialisé.
Le journal estime que lors de cette rencontre remportée 4-2 par le PSG, « le trio Gueye-Danilo-Verratti a étouffé l’entrejeu lyonnais ».
« Par un contre-pressing d’une rare efficacité bien aidée par la compacité du bloc – une ligne défensive haute- ce trio n’a pas lâché l’étreinte. Paqueta, Mendes et Caqueret (des joueurs de Lyon) n’ont jamais eu le temps s’organiser », relève L’Equipe.
Le quotidien spécialisé note que cette rencontre contre Lyon peut servir de préparation à la double confrontation contre le Bayern Munich, en quarts de finale de la LDC en avril.
Abdou Diallo, qui devrait étrenner ses premières sélections avec les Lions contre le Congo et l’eSwatini, a aussi rendu une copie propre pour sa titularisation sur le flanc gauche de la défense parisienne aux dépens de l’international français Laywin Kurzawa.
Le Pärisien fait partie des neuf joueurs devant partir de la capitale française pour rallier Brazzaville (Congo) où les Lions vont affronter l’équipe nationale pour le compte de la 5-ème journée des éliminatoires de la CAN 2022.
Contre Lyon, Diallo a livré « une prestation très sérieuse de nature à conforter un peu plus sa place de titulaire sur le côté gauche de la défense » du Paris Saint-Germain.
« Concentré et appliqué dans ses relances, sans pour autant prendre de risque dans ses passes, l’ancien Monégasque a peut-être commis un peu trop de fautes (3) », relève la même publication.
Agé de 24 ans, l’ancien international Espoir français, qui peut également évoluer en défenseur axial gauche, a répondu favorablement à sa première convocation avec les Lions même s’il craignait de ne pas pouvoir venir.
La Ligue de football professionnel (LFP) française, se fondant sur une directive de la FIFA, en France avait décidé de refuser de libérer les internationaux étrangers pour la fenêtre internationale du 22 au 31 mars, en raison de la situation sanitaire liée au Covid-19.
Les footballeurs africains ou d’origine africaine du championnat français sont appelés à disputer les deux dernières journées des éliminatoires de la CAN 2022.
Le gouvernement français a finalement décidé d’accorder, « à certaines conditions’’, des dérogations aux joueurs étrangers souhaitant rejoindre leurs sélections.
La Fédération sénégalaise de football (FSF) a annoncé samedi avoir rempli les conditions posées par les autorités françaises en prévoyant de mettre à la disposition de ses internationaux évoluant en France des vols privés.
La condition posée par le gouvernement français pour la libération des internationaux concernés est que ces derniers « sont tenus d’emprunter des jets privés au retour et de procéder à des tests PCR chaque jour pendant les sept jours qui suivent leur retour en France dans le but d’éviter une septaine », un auto-isolement, dans le cadre de la lutte contre le Covid-19.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here