Le ministre de l’Intérieur Antoine Félix Abdoulaye Diome a annoncé, jeudi, que d’autres mesures vont être prises, en dehors du couvre-feu, pour endiguer la propagation de la Covid-19.
Les régions de Dakar et Thiès sont, depuis mercredi, sous état d’urgence assorti d’un couvre-feu de 21h à 5h, mesure décrétée par le chef de l’Etat pour contenir la propagation de la Covid-19 dans ces zones qui concentrent 90% des cas de contaminations.

’’D’autres mesures vont être prises, en dehors du couvre-feu pour lutter contre la propagation du virus. Il s’agit du port obligatoire de masque et de l’interdiction des réunions, rassemblements et autres défilés’’, a-t-il dit.

M. Diome s’exprimait à l’occasion de la conférence de presse du gouvernement. Il était aux côtés de ses collègues de la Sante et de l’Action sociale, des Transports terrestres et du porte-parole du gouvernement.
Selon le ministre, ces mesures sont destinées à endiguer le développement de la pandémie.
Il a précisé que ces décisions sont fondées ’’sur l’avis de sachants, dont les spécialistes’’.
La couvre-feu est un dispositif de protection et au service des populations, a-t-il insisté.
Concernant le bilan de la première nuit de couvre-feu, le ministre a soutenu qu’il n’y a pas eu de difficultés dans l’application de la mesure.
’’Les Sénégalais dans les régions de Dakar et de Thiès ont bien observé la mesure, même s’il y a eu quelques manifestations notées dans certains quartiers de Dakar. Apres quelques interventions, l’ordre a été rétabli. Pour l’essentiel, il n y a pas eu de difficultés pour l’application de la mesure’’, a dit M. Diome.
Pour sa part, le ministre des Transports a annoncé que le nombre de passagers dans les transports en commun sera diminué conformément aux mesures prises pour endiguer la propagation de la Covid-19.
Les bus de la société Dakar Dem Dikk (DDD) sont autorisés à transportés 80 passagers sur une capacité de 100 places, a indiqué Mansour Faye.
Les bus de la société Aftu dits Tata sont autorisés à transporter 40 passagers, le personnel de bord non compris.
Concernant les cars Rapides et Ndiaga Ndiaye, les places debout sont interdites, a dit le ministre.
Dans ces moyens de transport, le port du masque est obligatoire, a rappelé Mansour Faye qui a également insisté sur le respect des règles d’hygiène.

’’Le masque est obligatoire dès que le nombre de passager est supérieur à un dans tous les moyens de transports’’, a souligné le ministre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here