Deux Sénégalais sont détenus à Benghazi, en Libye, depuis le 1er septembre dernier. Ils sont accusés, avec huit Italiens, six Tunisiens et deux Indonésiens, après l’arraisonnement de leur navire, de pêche illégale. Ce, alors que selon les autorités italiennes, l’accusation est plus que fallacieuse, rapporte Libération. Le journal fait part dans sa livraison du jour des inquiétudes de leurs familles même si le ministère italien des Affaires étrangères s’est engagé à les libérer.

L’équipage avait quitté la Sicile avant d’être intercepté par des patrouilleurs libyens pour avoir prétendument pêché dans les eaux territoriales.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here