Un président et un vice-président de la transition nommés, la Cedeao annonce qu’elle lèvera ses sanctions contre le Mali après la désignation d’un premier ministre civil. C’est ce qui ressort d’un communiqué faisant suite à la mission de la Cedeao au Mali. Par ailleurs, le comité de suivi de la situation au Mali, décidé par la conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement a été installé. Ce Comité
comprend le médiateur de la Cedeao au Mali, Goodluck EbeleJonathan ; le président en exercice du conseil des ministres de la Cedeao ; le président de la commission de la Cedeao ; le représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies au Mali, Chef de la Minusma, entre autres.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here