Les travaux du projet Bus Rapid Transit (BRT) ont atteint un niveau d’exécution de 10%, a-t-on appris, lundi, du ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, El Hadji Oumar Youm.

’’La crise sanitaire du Covid-19 qui aurait un impact de 30 à 40% sur le rythme d’exécution de tous les grands projets qui nécessitent une expertise extérieure n’a pas empêché d’être aujourd’hui à 10% d’exécution des travaux du projet BRT’’, a déclaré le ministre qui s’est dit ’’très satisfait’’ de ce niveau d’avancement.

Le ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement Elhadji Oumar Youm s’exprimait lors d’une visite de chantier du projet pilote de Bus Rapid Transit à Guédiawaye (banlieue dakaroise).

Selon lui, ’’des dispositions ont été prises par l’entreprise pour respecter les délais de livraison’’.

Le ministre s’est dit ’’très impressionné par la mobilisation en termes de ressources humaines et de ressources matérielles’’ pour l’exécution de ces travaux.

M. Youm s’est aussi ’’félicité’’ de l’implication des collectivités territoriales qui, note-il, ’’travaillent en étroite collaboration pour enrayer les difficultés notamment au niveau de la libération des emprises’’.

’’Pour un projet de cette nature, avoir 90% de libération et 80% de conciliations est une performance à saluer’’, a-t-il dit.

’’Cet ambitieux projet qui pose le jalon d’un transport collectif structuré, moderne et performant, mobilise à l’heure actuelle quelque 380 travailleurs dont 300 sénégalais sur 1500 emplois pour l’ensemble du projet’’, a souligné le ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement.

Les travaux du projet de Bus Rapid Transit (BRT) ont été lancés en octobre par le président Macky Sall.

Le coût global des travaux de ce projet qui permettra de relier sur 18,3 km la préfecture de Guédiawaye au Centre-Ville de Dakar, est estimé à 300 milliards de FCFA.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here