Le professeur Daouda Faye, spécialiste de la santé publique, appelle les Sénégalais à ‘’accepter de vivre’’ avec le coronavirus, qui ‘’tue plus notre économie que la population’’.

Non seulement la pandémie anéantit l’économie nationale, mais elle ‘’ouvre aussi la voie à d’autres pathologies’’, a souligné M. Faye dans une interview publiée par Le Soleil.

‘’Il faut accepter de vivre avec ce virus en s’organisant, pour que nous puissions avoir une économie debout’’, a-t-il déclaré.

Mais, tout en acceptant de ‘’vivre avec le virus’’, il faut aussi ‘’lutter contre la stigmatisation’’, à cause de laquelle ‘’des patients hésitent à aller vers les structures de santé pour se soigner et risquent de mourir chez eux’’.

Daouda Faye dit être convaincu que ‘’vivre avec le virus est une philosophie qui nous permet de savoir que nous ne devons pas perdre de vue notre économie mais surtout préserver notre système de santé’’.

Mais cela ne veut guère dire ‘’capitulation’’ ni ‘’banalisation de la maladie’’, a-t-il précisé, estimant que cela revient à ‘’s’adapter au virus en respectant les gestes-barrières’’.

Sur la base de recommandations faites par une équipe pluridisciplinaire d’experts nationaux, le chef de l’Etat a déclaré, le 11 mai dernier, que le Covid-19 va continuer à se propager au Sénégal jusqu’en août, voire septembre.

Macky Sall a exhorté ses compatriotes à ‘’apprendre à vivre en présence du virus, en adaptant [leurs] comportements individuels et collectifs à l’évolution de la pandémie’’.

Selon le professeur Daouda Faye, le Sénégal et les autres pays africains ne doivent pas ‘’utiliser les mêmes stratégies que les pays européens, américains et asiatiques pour combattre le Covid-19’’. Il explique que dans ces continents, les Etats ont réaménagé leur plan de riposte à ‘’cause d’un taux de mortalité élevé’’.

‘’Si la maladie était seulement localisée dans un pays africain’’, il n’y aurait pas eu autant de bruit comme c’est le cas actuellement, selon M. Faye.

‘’Les experts ont pensé que la maladie, qui a tué des milliers de personnes en Chine, en Europe et aux Etats-Unis, va faire des ravages en Afrique. Finalement, ils se sont rendu compte que, jusque-là, cette maladie n’a pas fait autant de dégâts en termes de morts’’, a-t-il fait remarquer.

A ce jour, 2.909 cas de Covid-19 ont été recensés au Sénégal, selon le ministère de la Santé.

La maladie a fait 33 morts, 1.311 patients ont recouvré la santé, 1.564 autres sont sous traitement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here