Après les Jeux olympiques, l’Euro de football ou encore la Copa América, la pandémie de Covid-19 pourrait menacer une autre grande compétition sportive internationale : la Coupe d’Afrique des nations (CAN), prévue du 9 janvier au 6 février 2021, au Cameroun. Plusieurs figures du football africain comme Samuel Eto’o, se prononcent pour son report.

Le sport n’en a peut-être pas fini avec les reports. Les répercussions de la pandémie de coronavirus pourraient encore se fait ressentir pendant plusieurs mois, menaçant ainsi l’organisation de la CAN, programmée du 9 janvier au 6 février 2021, au Cameroun.

L’échéance est encore lointaine, mais d’ores et déjà, l’un des grands ambassadeurs de cette CAN sur le sol camerounais, Samuel Eto’o, plaide pour un report. « Le plus important c’est la santé, et les instances du football africain l’ont bien compris. Je ne vois pas mon aîné, le grand frère Ahmad (Président de la CAF) risquer la santé des amoureux du ballon rond pour une CAN », a déclaré l’ancien capitaine des Lions indomptables sur France 24, lundi 27 avril.

RFI

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here