Décidément ! Après Mbaye Pekh, Selbé Ndom, Mame Ngoor Diazakha, qui minimisait le coronavirus, a aussi fait un petit tour à la Section de Recherches. Le chanteur a affirmé aux enquêteurs que ses propos ont été «déformés » avant de promettre de jouer sa partition dans le cadre de la sensibilisation contre ce terrible virus. Selon les informations de Libération, il a été libéré. Un « soldat » de plus pour le ministre de la Santé et de l’Action sociale Abdoulaye Diouf Sarr qui avait saisi le Procureur de la République.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here