Les travaux du Domaine agricole communautaire (DAC) de Keur Samba Kane qui viennent d’être lancés, dans le département de Bambèye (Diourbel), devraient être livrés dans huit mois.

D’un coût de 6,5 milliards de francs CFA, le DAC de Keur Samba Kane, dont les travaux ont été lancés lundi par la ministre de la Jeunesse Néné Fatoumata Tall, fait partie des quatre DAC de première génération prévus dans le cadre du Programme des DAC (PRODAC).

Il s’agit du DAC de Séfa inauguré en 2016, de celui de Keur Momar Sarr qui le sera « très bientôt ».
Le DAC de Sangalkam sera lancé prochainement, après celui de Keur Samba Kane, a annoncé Néné Fatoumata Tall, précisant que le financement de 29 milliards de francs CFA accordé à ces quatre espaces agricoles est disponible.
La particularité du DAC de Keur Samba Kane est qu’elle alliera élevage et agriculture, a noté Pape Malick Ndour, coordonnateur national du PRODAC. Ce qui selon lui devrait soutenir la politique d’autosuffisance du Sénégal en moutons de Tabaski.
L’option de cultures sous serre a été choisie pour plus de productivité et pour optimiser les rares ressources en eau à Keur Samba Kane, a noté M. Ndour.
Le DAC de Keur Samba Kane s’est vu affecter 1.500 ha par la commune du même nom, selon son maire Ibrahima Fall.
Le cœur de DAC sur 20 ha, est composé d’un centre de formation, d’un poulailler, d’une bergerie, d’entrepôts d’emballage, d’une zone de traitement agro-industriel, d’une station météorologique, etc.
Il qui jouera un rôle d’incubation au profit des jeunes entrepreneurs agricoles, tout en contribuant à créer « 2.000 à 3.000 emplois », selon Pape Malick Ndour.
Néné Fatoumata Tall a admis le retard accusé dans le démarrage des travaux de ce DAC, avant d’évoquer des instructions du président de la République visant à les « redynamiser » et à y aller « plus rapidement ».
Le DAC de KSK sera réalisé par l’entreprise israélienne Green 2000, qui a aussi exécuté les travaux du DAC de Séfa.
Le directeur de Green 2000 a aussi assuré que « s’il n’y a pas de problème », notamment si le financement est disponible tout au long du chantier, le délai de 8 mois pourra être respecté.
Le maire de Keur Samba Kane Ibrahima Fall a invité la ministre à réaliser des forages ou à penser au transfert d’eau dans cette zone qui en manque.
Il a salué la réalisation d’une piste latéritique reliant sur 7 Km Keur Samba Kane à son DAC, avant de faire état d’un besoin d’électrification, comme un des préalables pour des installations pleinement fonctionnelles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here