Robert Mugabe, le premier dirigeant du Zimbabwe indépendant, est décédé à l’âge de 95 ans.

Sa famille a confirmé sa mort à la BBC. M. Mugabe suivait un traitement dans un hôpital de Singapour depuis avril.

Il a été évincé lors d’un coup d’État militaire en 2017 après 37 ans au pouvoir.

Les premières années au pouvoir de M. Mugabe ont été saluées en raison de son programme d’accès à la santé et à l’éducation pour la majorité des zimbabwéens défavorisés par le régime blanc de Rhodésie (ancienne colonie britannique).

Cependant, ses dernières années ont été marquées par des violations des droits de l’homme, des abus et la corruption.

Il a remporté la première élection du Zimbabwe après l’indépendance du pays vis-à-vis du Royaume-Uni, devenant Premier ministre en 1980.

Il a aboli le poste en 1987, devenant président. Son successeur, Emmerson Mnangagwa, a exprimé sa « plus grande tristesse », qualifiant M. Mugabe d' »icône de la libération ».

M. Mnangagwa avait été l’adjoint de M. Mugabe avant de le remplacer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here