Les victimes ont été tuées dans la nuit de jeudi à Dibilou, une localité située dans la commune de Pissila, au nord de Ouagadougou, la capitale.

Selon les autorités locales, l’attaque a été menée par des hommes armés non identifiés.

Les assaillants ont aussi incendié des commerces avant de repartir vers le nord du pays.

 

C’est la cinquième attaque survenue dans la commune de Pissila, où plus de 15 000 déplacés ont été dénombrés depuis février dernier.

Les attaques armées sont récurrentes au Burkina Faso depuis plusieurs mois. Le pays a été visé plusieurs fois par des attaques djihadistes qui ont fait plusieurs dizaines de morts.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here