Le ministre sénégalais de la Justice, Malick Sall a saisi le Procureur pour l’ouverture d’une enquête dans la gestion de contrats pétroliers au Sénégal, mais aussi sur un rapport de l’Inspection générale d’Etat (IGE) publié par des médias. Selon « L’Observateur », l’ex-vérificateur général, Nafi Ngom Keita, en poste au moment des faits est la cible du pouvoir.

La publication de ce rapport a mis le pouvoir dans une situation compliquée. Aujourd’hui, l’ambition est de débusquer la personne qui a été à l’origine du rapport de l’IGE qui accable le régime en place. La cible qui aurait des attributs féminins serait déjà identifiée.

En poste au moment des faits, l’ex-vérificateur général, Nafi Ngom Keita sera certainement l’ne des premières à défiler devant les enquêteurs pour répondre aux questions, selon le journal. Un journaliste réputé proche de l’opposition, pourrait aussi être entendu dans cette affaire, ajoutent nos confrères.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here