Selon les autorités locales, sur les 350 passagers à bord, 183 ont été sauvés .

Les autorités qui ont annoncé la poursuite des recherches estiment à 350 le nombre de passagers présents sur le bateau.

Mais leur nombre exact reste difficile à établir en raison de la présence de clandestins sur ce bateau, une embarcation en bois.

Le drame s’est produit samedi sur le lac Mai-Ndombe, à environ 10 km du point d’arrivée du bateau.

En RDC, les naufrages se soldent souvent par des bilans très lourds en raison de la surcharge, de la vétusté des embarcations et de l’absence de gilets de sauvetage à bord.

Le mois dernier, plus de 100 personnes ont trouvé la mort dans une série de naufrages sur le lac Kivu, dans l’est du pays.

En février 2018, des centaines de passagers avaient également péri dans le naufrage d’un convoi de baleinières à 40 km de Kwamouth, sur le même lac.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here