Samedi soir lors de la 72e édition du Festival de Cannes, la réalisatrice franco-sénégalaise a reçu la distinction pour son premier long-métrage des mains de Sylvester Stallone.

Pour son film Atlantique, la réalisatrice franco-sénégalaise Mati Diop a reçu le grand prix du Festival de Cannes des mains de l’iconique acteur américain Sylvester Stallone lors de la clôture de la 72e édition. Une récompense accordée au premier long-métrage de la jeune femme.

Entre amour et politique, Atlantique se déroule dans une banlieue populaire de Dakar, au Sénégal. Ada est éprise de Souleiman, mais elle est promise à un autre. Coup du sort, Souleiman doit fuir le pays par bateau en quête de cieux plus favorables. Alors que les noces d’Ada avec son mari mal-aimé battent leur plein, un incendie ravage les lieux. Son amoureux est revenu.

Le film sortira en France le 2 octobre dans les salles obscures.

Présidé par le réalisateur Alejandro González Iñárritu, le jury de cette 72e édition est composé de l’actrice Elle Fanning, des réalisatrices Maimouna N’Diaye, Kelly Reichardt, Alice Rohrwacher, du dessinateur Enki Bilal et des réalisateurs Robin Campillo, Yorgos Lanthimos et Pawel Pawlikowski.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here