Coumba Yade, 18 ans, est morte d’un traumatisme du rachis cervical avec fracture d’abus sexuel. Le présumé meurtrier aurait fracassé le crâne de sa victime avant d’abuser d’elle sexuellement.

C’est ce que révèlent les résultats de l’autopsie réalisée sur le corps de Coumba Yade, retrouvée morte dans la chambre de son bourreau, au quartier Hersent à Thiès.

Le quotidien L’Observateur, qui donne l’information dans sa parution du jour, renseigne que le présumé meurtrier, Mamadou Saliou Baldé, un ressortissant Guinéen, est toujours en fuite.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here