La Gambie veut rompre avec la peine capitale. Adama Barrow multiple des actes forts pour renoncer à cette sentence judiciaire tant décriée par des ONG de défense des droits de l’homme. Même s’ils n‘étaient pas encore fixés sur la date de leur exécution, 22 Gambiens condamnés à la peine capitale il y a quelques années vivaient sous la hantise de la mort.

Heureusement pour eux, ils ne seront plus exécutés. Leur peine a plutôt été commuée la semaine dernière en réclusion à perpétuité. La décision résonne comme une traduction dans les faits de deux importantes mesures prises l’année dernière par le président gambien, informe Africanews.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here