Le nouveau ministre des Collectivités territoriales et de l’Aménagement du territoire, Oumar Guèye, mise sur une gestion axée sur les résultats pour « consolider les acquis’’ de son prédécesseur.

S’exprimant mardi lors de la cérémonie de passation de service avec le ministre sortant Yaya Abdoul Kane, Oumar Guèye a dit vouloir ’’consolider les acquis de son prédécesseur’’, en partant d’une gestion axée sur les résultats.

Il s’est dans ce cadre engagé à travailler « avec tous les acteurs du secteur » pour réussir la mission qui lui a été confiée à la tête de ce ministère, d’autant que ’’les collectivités territoriales sont porteuses de toutes les politiques publiques.’’
Son prédécesseur Yaya Abdoul Kane, qui n’a pas été reconduit dans le nouveau gouvernement, rappelle à son successeur qu’il prend fonction dans un contexte où ’’le département des collectivités locales est à la croisée des chemins avec notamment la mise en œuvre de l’Acte trois de la décentralisation.’’
L’Acte 3 de la décentralisation désigne une réforme mise en œuvre depuis 2013, dans le but d’organiser le Sénégal « en territoires viables, compétitifs et porteurs de développement durable à l’horizon 2022 ».
Le ministre sortant a également évoqué certaines réformes engagées notamment sur la fiscalité locale, avant de signaler le début de la mise en œuvre du Programme d’appui aux communes et aux agglomérations du Sénégal (PACASEN), doté d’une enveloppe de 130 milliards de francs CFA.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here