Duduzane Zuma est poursuivi pour un accident qui date de 2014 au cours duquel Phumzile Dube, un ressortissant Zimbabwéen a perdu la vie.

Sa Porsche est entrée en collision avec un minibus-taxi sur une grande avenue de Gauteng, le centre économique sud-africain.

Duduzane, fils de Zuma, a plaidé non coupable devant un tribunal de Johannesburg aujourd’hui pour homicide volontaire et négligence au volant.

Le procureur a retiré la deuxième accusation d’homicide volontaire liée à la mort de Nanki Jeanette, une autre passagère dans le taxi.

Il pourrait être passible d’une peine maximale de 5 ans de prison s’il est reconnu coupable. Lors d’auditions précédentes, l’ancien président Zuma était présent pour soutenir son fils, mais il n’était pas présent aujourd’hui.

Duduzane Zuma s’est d’abord fait connaître à travers ses relations d’affaire avec la famille Gupta, une famille indienne controversée en Afrique du Sud.

Il a été accusé de corruption et de complot en vue de commettre des actes de corruption liés à ses relations avec les Gupta, mais l’État a provisoirement retiré les accusations en janvier, ce qui a été considéré comme une victoire majeure pour lui.

Duduzane Zuma, son père et les Gupta ont toujours nié être corrompus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here