La télévision algérienne a évoqué en début de soirée une lettre confirmant la candidature du président. Dans ce document, Abdelaziz Bouteflika s’est engagé, s’il était élu le 18 avril, à ne pas aller au bout de son mandat et à se retirer à l’issue d’une présidentielle anticipée, dont la date serait fixée à l’issue d’une “conférence nationale”.

“Je m’engage à l’organisation d’une élection présidentielle anticipée” dont la date sera arrêtée par une “conférence nationale” mise en place après le scrutin du 18 avril et “je m’engage à ne pas être candidat à cette élection”, a indiqué M. Bouteflika.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here