POUR SA TOUTE PREMIÈRE expérience électorale, force est de reconnaître qu’il a merveilleusement réussi, dès le redoutable filtre du Parrainage, à surpasser de vieux briscards de l’arène politique, qui avaient été recalés à la surprise générale.

SA PLUS GRANDE PERFORMANCE aura certainement été, malgré son statut de novice dans le landerneau politique, d’avoir mené tambour-battant une brillante campagne électorale, qui aura drainé une foultitude de « Jeunes Patriotes », qui l’ont porté en triomphe partout, même dans des localités reculées où il était jusque-là un illustre inconnu.

SON GRAND PLÉBISCITE aura surtout été, après une si courte présence dans l’arène, d’avoir réussi à fasciner des foules en liesse, par des discours cohérents, structurés et accessibles tant aux intellectuels qu’aux Sénégalais lambdas. Il n’est dès lors pas surprenant qu’il soit allègrement parvenu à se hisser dans « la cour des grands », au point de trôner fièrement aujourd’hui sur la troisième marche du podium, juste derrière de redoutables orfèvres de la chose politique, Idrissa Seck et Macky Sall, en engrangeant, pour ce baptême du feu, pas moins de 687.065 voix (soit 15,67%), de ce turbulent électorat sénégalais.

INCONTESTABLEMENT, le leader de Pastef les Patriotes est la RÉVÉLATION de cette 11e Présidentielle du Sénégal indépendant. Il est celui que nombre de jeunes gens (y compris ma fille aînée, Fatou Binetou, qui a voté pour lui) comparent déjà à Thomas Sankara ou Patrice Lumumba. Ayant la baraka d’avoir réussi la prouesse de gagner, dès l’entame de sa carrière politique, la sympathie de la Jeunesse, avenir de toute Nation, Ousmane Sonko voit assurément s’ouvrir devant lui un grand boulevard, qui pourrait le mener très loin, tant les espoirs suscités par l’irruption dans le sérail politique de ce VAILLANT PATRIOTE sont grands. Imbu de valeurs cardinales de la société sénégalaise, adossé à une FOI INÉBRANLABLE, nourissant de nobles et grandes ambitions pour son pays, ce benjamin de la Présidentielle 2019, OUSMANE SONKO, on l’aime ou ne l’aime pas, ne laisse personne indifférent.

Qu’Allah veille sur lui ! 2024 n’est pas loin !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here