Sept combattants de l’Etat Islamique présumés ont été « éliminés » lorsqu’ils ont attaqué un point de contrôle dans le Nord-Sinaï, a indiqué samedi le porte-parole de l’armée, Tamer el-Refai, dans un communiqué.

Lors de cette attaque, 15 militaires ont été tués ou blessés, précise l’armée.

Dans cette région du Sinaï, l’armée y mène une offensive contre le groupe Etat islamique (EI).

Face aux nombreuses attaques des combattants de l’EI, l’année égyptienne a lancé l’année dernière une vaste campagne baptisée « Sinaï 2018 » pour déloger l’EI de la péninsule et « nettoyer » le pays du « terrorisme ».

Les forces de sécurité ont assuré qu’elles continuaient à « traquer les éléments d’autres combattants en fuite ».

Les autorités égyptiennes annoncent régulièrement la mort de jihadistes présumés dans des opérations.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here